Renouvellement de la MANUA : un signal fort au moment où les négociations de paix débutent [fa]

ADOPTION DE LA RESOLUTION RENOUVELANT LE MANDAT DE LA MISSION D’ASSISTANCE DES NATIONS UNIES EN AFGHANISTAN - EXPLICATION DE VOTE

INTERVENTION DE M. NICOLAS DE RIVIERE, REPRESENTANT PERMANENT DE LA FRANCE AUPRES DES NATIONS UNIES

AU CONSEIL DE SECURITE

New York, 15 septembre 2020

Monsieur le Président,

La France salue l’adoption à l’unanimité de la résolution renouvelant le mandat de la Mission d’assistance des Nations unies en Afghanistan et elle remercie l’Allemagne et l’Indonésie de leurs efforts en tant que co-auteurs de cette résolution.

Celle-ci envoie un signal fort au moment où les négociations de paix débutent.

Premièrement, le processus de paix ne pourra réussir durablement que si les acquis démocratiques et en matière de droit de l’Homme des vingt dernières années sont préservés. Cela inclut notamment la participation pleine, active et effective des femmes à ce processus et la protection des enfants.

Deuxièmement, la réduction de la violence est nécessaire au dialogue. Les Talibans doivent respecter leurs engagements en rompant publiquement leurs liens avec les organisations terroristes internationales, et tout particulièrement Al-Qaïda, comme ils l’ont fait avec Daech, conformément à l’accord de Doha du 29 février 2020.

Troisièmement, seul le combat contre le fléau de la drogue, en veillant à soutenir parallèlement le développement économique et social du pays, permettra un développement soutenable de l’Afghanistan.

Enfin, les négociations de paix, que la France se tient prête à soutenir, doivent prendre en compte les intérêts et les droits des victimes du conflit et du terrorisme en Afghanistan. Ce sont les conditions nécessaires à la stabilisation durable de ce pays et à la sécurité de toutes et de tous.

Merci Monsieur le Président.

Publié le 16/09/2020

haut de la page