Projection du film « Frame by Frame » à la Résidence de France. [fa]

Mercredi 27 janvier, une projection privée du film documentaire « Frame by Frame » a été organisée à la Résidence de France.

Entre 1996 et 2001, les Talibans avaient interdit la photographie dans les parties de l’Afghanistan qu’ils contrôlaient et le fait de prendre un cliché était alors considéré comme un crime durement réprimé. Si cette période douloureuse est heureusement révolue, certaines pesanteurs demeurent néanmoins au sein de la société afghane, qui ne facilitent guère le travail des photographes et, tout particulièrement, des photojournalistes.

Le film documentaire « Frame by Frame », réalisée par Alexandra Bombach et Mo Scarpelli, nous montre les difficultés que quatre d’entre eux doivent surmonter au quotidien pour exercer leur métier, souvent de façon courageuse. On les suit de la sorte au gré de leurs déplacements professionnels, tant à Kaboul qu’en province, et l’on comprend mieux, au travers d’entretiens parfois émouvants, leurs parcours respectifs et les motivations qui les animent si profondément.

JPEG

La projection s’est déroulée en présence de la co-réalisatrice Alexandra Bombach et de deux des photojournalistes mis en scène dans ce remarquable documentaire. A l’issue, le public invité à la Résidence de France a pu s’entretenir longuement avec eux, lors d’une séance de questions-réponses qui s’est révélée aussi passionnante qu’instructive.

Publié le 01/02/2016

haut de la page