Mission de l’ambassade de France dans le district d’Istâlif [fa]

Le 22 avril, une mission de l’ambassade s’est rendue dans le district d’Istâlif, à 47 kilomètres au Nord de Kaboul. Cette mission a été l’occasion de rencontrer le gouverneur du district et de visiter quatre des neuf écoles construites par « Darah Afghanistan », une association française qui œuvre depuis 1980 en faveur du développement de l’éducation de proximité.

Effectuée en compagnie d’Ashmat Froz, vice-président de l’association et originaire lui-même du district, cette visite a permis d’apprécier pleinement la contribution de Darah au développement de l’éducation au sein du district d’Istâlif.

Construites entre 2002 et 2009, les neuf écoles accueillent aujourd’hui entre 400 et 620 élèves, filles et garçons. Darah finance non seulement leur construction (les bâtiments, la fourniture de matériel scolaire comme le mobilier et les tableaux de craie) mais également les frais de transport des enseignantes : pour exercer leur métier, les institutrices qui résident à Kaboul doivent effectuer quotidiennement plusieurs heures de trajet.

En dépit des contraintes auxquelles Darah Afghanistan est confrontée (absence d’électricité ou d’accès à internet notamment), son action permet aujourd’hui d’assurer la présence d’enseignantes dans le district d’Istâlif et de garantir une scolarité continue pour les jeunes filles.

Comme de nombreuses associations et ONG françaises qui œuvrent du développement de l’éducation en Afghanistan (Malalay, Afghanistan Libre, Afghanistan Demain, Afrane, Mères pour la paix), Darah a bénéficié de l’appui du ministère des Affaires étrangères et de Développement international.

Publié le 28/04/2014

haut de la page