Mission de l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones en conflit (ALIPH) en Afghanistan [fa]

Une mission de l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones en conflit (ALIPH) s’est rendue en Afghanistan pour rencontrer les partenaires locaux et évaluer la faisabilité de nouveaux projets de protection du patrimoine.

JPEG

L’ALIPH a été créée en mars 2017 pour trouver des solutions pour protéger le patrimoine culturel dans les zones en conflit ou post-conflit. ALIPH est une fondation de droit suisse dont le budget provient de donateurs institutionnels (dont notamment la France) mais aussi privés.

JPEG

Elle intervient dans une vingtaine de pays dans le monde dont l’Afghanistan. En Afghanistan, l’ALIPH soutien 9 projets dont notamment, en collaboration avec la Délégation Archéologique Française en Afghanistan (DAFA).

JPEG

La conservation de la citadelle de Bala Hissar de Kaboul, en partenariat avec la fondation Aga Khan ; la restauration et réhabilitation de la Madrassa Sultan Hussain Baiqara à Hérat ; la préservation de la citadelle, de l’arche et du puits monumental de Bust, Lakshar Gah.

JPEG

ALIPH a également débloqué un fond d’aide spéciale pour la protection contre la COVID 19 qui a été délégué à la DAFA qui célèbrera l’année prochaine le centenaire de sa présence en Afghanistan, pour acheter des équipements de protection pour nos partenaires afghans (Musée National, Institut d’Archéologie).

JPEG

Publié le 29/03/2021

haut de la page