Message de condoléances adressé au Président de la République islamique d’Afghanistan [fa]

Monsieur le Président,

Au nom de mon pays et en mon propre nom, je vous prie de recevoir mes condoléances et mes regrets pour la mort du Maréchal Fahim, 1er vice-président de la République.

La disparition de ce grand chef militaire et politique est une perte considérable pour la République islamique d’Afghanistan.

Le Maréchal Fahim aimait à rappeler ses liens anciens avec la France, qu’il a d’abord connue à travers les jeunes médecins et infirmiers qui s’étaient volontairement engagés pour apporter des soins et des secours aux combattants blessés de la résistance afghane. Dans l’esprit de ces souvenirs historiques, je vous prie de bien vouloir transmettre nos condoléances à la famille du disparu.

Dans ces tristes circonstances, je vous prie, Monsieur le Président, de recevoir toute notre sympathie.

Jean-Michel Marlaud, Ambassadeur de France en Afghanistan

Publié le 10/03/2014

haut de la page