"Mémoires de Bâmiyân" au Palais de Tokyo (11 mars 2017) : une journée de rencontres et de dialogue. [fa]

Seize ans après la destruction des bouddhas de Bāmiyān, l’Institut français et l’ambassade de France en Afghanistan proposent le 11 mars 2017, en partenariat avec le Palais de Tokyo et France Culture, une journée de réflexion sur l’empreinte laissée dans les esprits par cet événement et sur sa place dans notre perception de l’histoire contemporaine.

Palmyre, Alep, Tombouctou, Mossoul : ces dernières années, la mise en scène des violences faites aux trésors archéologiques de l’humanité a renouvelé le répertoire de la terreur et de la guerre modernes. Dans cette histoire des atteintes à la mémoire, le dynamitage des bouddhas de Bāmiyān sur ordre du pouvoir taliban en mars 2001 marque un moment emblématique.

JPEG

Tout au long de l’année 2016, artistes plasticiens, écrivains, journalistes, cinéastes ont été invités en résidence au pied des monumentales niches. Portant trace de cette confrontation avec ces lieux et cette histoire uniques, leurs travaux constituent le premier fil rouge de cette journée du 11 mars 2017. Multipliant les transversales et les perspectives, des personnalités afghanes (Kabir Mokamel), syriennes (Samar Yazbek), iraniennes (Sepideh Farsi) et françaises (Marie José Mondzain, Michel Lussault, Pascal Convert, Georges Didi-Huberman) sont invitées en contrepoint à venir faire partager leurs réflexions sur ce qui est en jeu : mémoire, puissance des images, manipulation des opinions, place de la pensée, des intellectuels et des artistes dans un monde hanté par la violence.

JPEG

Présentations, projections (films et photographies) et dialogues se succèderont dans les nouveaux espaces du Palais de Tokyo toute la journée.

En continu seront diffusés les films réalisés par les invités, les émissions spéciales « Ce que voient les bouddhas : journal de Bāmiyān » de Sonia Kronlund (Les pieds sur terre / France Culture) ainsi que « Mémoires de Bāmiyān », le web-documentaire spécialement créé à cette occasion et réalisé par Mohammad Mehdi Zafari et Patrick Pleutin, diffusé à partir du 12 mars sur le site internet de l’hebdomadaire Courrier international.

Le programme complet :

http://www.institutfrancais.com/fr/...

Accès libre sur présentation du ticket d’entrée aux expositions, dans la limite des places disponibles .

Publié le 06/03/2017

haut de la page