MESSAGE DE L’AMBASSADEUR A LA COMMUNAUTE FRANCAISE

Depuis maintenant une semaine, l’Afghanistan est en proie à des manifestations causées par les agissements irresponsables d’un pasteur extrémiste. Ces mouvements de foule ont déjà provoqué des victimes au sein de la population afghane ainsi que parmi le personnel de la MANUA à Mazar-e Charif.

La France, par la voix du porte-parole du gouvernement et du ministre des Affaires étrangères et européennes, a fermement condamné à la fois les agissements du pasteur et les excès commis ces derniers jours en Afghanistan.

L’émotion de la population fait l’objet d’une instrumentalisation par l’insurrection, qui dirige sa colère contre des cibles occidentales en général.

Pour la période qui vient, je vous recommande donc d’adopter une attitude encore plus prudente et discrète que de coutume et de veiller particulièrement à vous tenir éloignés des éventuels mouvements de foule qui pourraient encore se produire.

L’attachement et le dévouement à l’égard de ce pays ne constituent en aucune manière une garantie contre les violences, comme le sort des innocentes victimes de la MANUA, qui étaient en Afghanistan pour servir ce pays, vient encore de le démontrer.

Bernard Bajolet

Ambassadeur de France en Afghanistan

Publié le 08/04/2011

haut de la page