Lancement des négociations inter-afghanes de paix

Déclaration de la porte-parole (12 septembre 2020)

Les négociations inter-afghanes de paix se sont ouvertes à Doha aujourd’hui.

Le processus de paix afghan devra répondre aux impératifs de justice pour les victimes du conflit et du terrorisme.

La France sera en outre très attentive à ce que ce processus soit inclusif, assure une participation effective des femmes et garantisse les institutions républicaines ainsi que les acquis démocratiques et en matière de droits de l’Homme depuis 2001. Le Conseil de l’Union européenne du 29 mai 2020 a rappelé que le soutien politique et financier de l’Union européenne à l’Afghanistan serait notamment conditionné au respect de ces principes clés.

Comme le prévoit la résolution 2532 (2020) du Conseil de sécurité des Nations unies, un cessez-le-feu humanitaire immédiat est indispensable, de surcroît dans le contexte de la pandémie de Covid-19. La protection des populations civiles, en particulier des femmes et des enfants, mais aussi des personnels médicaux et des travailleurs humanitaires, doit constituer une priorité absolue.

La France demeure prête à apporter, à la demande des Parties, un appui au processus de paix. Elle entend poursuivre son engagement, aux côtés de ses partenaires afghans et internationaux, pour la sécurité du peuple afghan et le développement économique et social de l’Afghanistan.

English translation for the statement by the Spokesperson of the Ministry for Europe and Foreign Affairs

Publié le 12/09/2020

haut de la page