La première édition du prix Montluc a été conjointement décernée à l’orchestre Zohra et à l’écrivain-philosophe Frédéric Gros

La première édition du prix Montluc « Résistance et liberté » a mis conjointement à l’honneur l’orchestre Zohra et l’écrivain-philosophe Frédéric Gros pour son livre « Désobéir ».

JPEG

L’ambassadeur d’Afghanistan à Paris, M. Abdel-Ellah SEDIQI, a reçu le prix le 9 février pour l’orchestre alors que celui-ci partait en tournée en Chine. Cette formation s’est récemment fait connaitre d’un public européen à l’occasion de sa visite au forum de Davos. Les 35 jeunes filles, de 14 à 21 ans, s’y étaient produites, marquant ainsi leur engagement pour la musique, l’égalité hommes-femmes, une vie culturelle plurielle et ouverte.

La remise du prix s’est faite dans le mémorial national de la prison Montluc à Lyon, haut lieu de mémoire qui garde intacte le souvenir des internements arbitraires où furent retenus ou exécutés de nombreux résistants et Juifs pendant la seconde guerre mondiale.

JPEG

Les chants de la maîtrise de l’opéra de Lyon ont contribué à donner à cette cérémonie son caractère solennel et chaleureux. Le Maire de Lyon, Monsieur Georges Képénekian, le Préfet de la Région Auvergne–Rhône-Alpes, Monsieur Stéphane Bouillon, le Préfet Jean-François Carenco et le Président du Jury Jacques-André Bertrand, sont intervenus. Ils ont chacun salué le courage et l’engagement de Zohra, et souhaité pouvoir accueillir la formation en France.

Publié le 22/02/2018

haut de la page