La France engagée dans la lutte contre la désertification et la sécheresse (17.06.20)

En cette journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse, la France réaffirme son engagement pour éviter, réduire et inverser la dégradation des terres à l’échelle mondiale.

PNG

Les enjeux sont importants : tous les continents sont touchés, 3,2 milliards de personnes vivent aujourd’hui sur des terres vulnérables à la désertification, et 12 millions d’hectares supplémentaires sont dégradés chaque année. Ce phénomène menace la sécurité alimentaire, les ressources en eau, la biodiversité, le climat et le développement économique des territoires. La situation sanitaire mondiale liée à la Covid-19 rappelle que la dégradation des écosystèmes terrestres favorise l’apparition de maladies infectieuses d’origine animale, avec des conséquences économiques et sociales désastreuses à l’échelle planétaire.

La protection des écosystèmes terrestres est donc une priorité. La France renouvelle son cadre stratégique à l’international pour lutter contre la dégradation des terres et la désertification. À travers les 4 axes d’intervention et les 12 objectifs, il s’agit de valoriser et de développer les connaissances scientifiques et les savoir-faire traditionnels afin de co-construire des solutions plus adaptées et plus performantes en impliquant les acteurs de tous les secteurs concernés, et en mobilisant toutes les sources de financements, pour in fine faciliter et accélérer la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable.

Publié le 21/06/2020

haut de la page