La France s’engage pour accompagner la préparation des élections [fa]

Dans la perspective des scrutins parlementaires et présidentiels afghans prévus en 2018 et 2019, trois officiers supérieurs issus du centre national de planification et de conduite des opérations au sein de ministère de l’intérieur afghan ont effectué un stage de planification au sein de la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN) à Issy-les-Moulineaux du 12 au 16 mars 2018.

JPEG

Pour s’initier aux outils et méthodes de planification français, de façon théorique mais surtout pratique, le stage s’est déroulé en immersion au sein du centre de planification et de gestion de crises (CPGC) de la gendarmerie. Les officiers ont ainsi pu découvrir les différents outils de gestion de crise, appréhender la planification telle que la gendarmerie la pratique, et s’initier à la méthode d’élaboration des ordres.

Des dispositifs opérationnels d’ampleur, récents ou en cours, tels que ceux mis en œuvre lors du crash de l’avion de la German Wings, le dispositif général de protection des élections (DGPE) en 2017 ou encore la planification à froid liée à la tenue du référendum en Nouvelle-Calédonie en 2018 leur ont été présentés dans le détail.

La planification des élections afghanes a également fait l’objet d’échanges approfondis avec les experts de la gendarmerie nationale.

Au terme de cette semaine, les officiers afghans ont été reçus par le général Thierry Cailloz, sous-directeur en charge des questions de défense, d’ordre public et de protection (SDDOPP) et se sont vus remettre leur diplôme d’attestation de stage.

Particulièrement satisfaits de leur séjour au sein de la gendarmerie française, les stagiaires afghans ont souligné l’expertise de leurs hôtes ainsi que l’hospitalité réservée.

En charge de la planification au sein du ministère afghan de l’intérieur, le chef de la délégation afghane s’est déclaré impressionné par la prise en compte des attentes du terrain dès le stade de la planification, en particulier par la transmission pédagogique des ordres sous forme d’infographie rassemblant en une carte équipée l’ensemble des données de compréhension d’une situation.

Les enseignements reçus, particulièrement concrets, trouveront à n’en pas douter leur pleine application dans la planification des prochaines élections parlementaires et présidentielles prévues en 2018 et 2019.

Publié le 02/04/2018

haut de la page