Inauguration du Pavillon français de la 16e Exposition internationale d’architecture - La Biennale di Venezia (25 mai 2018)

Communiqué de presse conjoint de Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, et de Françoise Nyssen, Ministre de la Culture

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, et Françoise Nyssen, ministre de la culture, saluent l’inauguration, ce vendredi 25 mai 2018, du pavillon français de la 16e Exposition internationale d’architecture - La Biennale di Venezia.

La proposition Lieux infinis, de l’équipe Encore Heureux formée des architectes Nicola Delon, Julien Choppin et Sébastien Eymard, met en valeur des lieux produits de manière originale et inventive générant des processus architecturaux de qualité.

Prêtant attention à l’ensemble du territoire, le projet valorise des initiatives de la société civile et des collectivités qui incarnent une certaine liberté d’expérimentation dans l’esprit du « Permis de faire » et les possibilités offertes par l’architecture. Par les valeurs de liberté programmatique et de générosité qu’elle active, elle répond pleinement au thème Freespace, choisi par les deux commissaires générales de la 16e édition de la Biennale internationale d’architecture de Venise, les architectes irlandaises Yvonne Farrell et Shelley McNamara.

L’inauguration du pavillon français s’est déroulée en présence de Laurence Tison-Vuillaume, directrice du cabinet de la ministre de la culture, et Pierre Buhler, président de l’Institut français, l’opérateur du pavillon français.

Les commissaires proposent quatre espaces d’exposition qui présentent et définissent ce qu’est un Lieu Infini. Tel un cabinet de curiosité, la grande salle centrale du pavillon présente des objets prélevés dans chacun des dix lieux ainsi que des maquettes augmentées. Cette première salle cherche à transmettre l’âme de ces lieux : exposer le sensible de ce qui fait lieu.
Dans la salle de droite, le visiteur continue l’exploration de ces dix lieux à travers une série de photographies, Instants d’infinis d’Alexa Brunet, qui met en scène les acteurs de ces lieux pour des portraits originaux. Les dessins de Jochen Gerner accompagnent ces photographies et resituent chronologiquement l’histoire de ces lieux.
Dans la salle de gauche, trente-deux paroles individuelles ou collectives de celles et ceux qui portent les projets, les initient, les construisent, les étudient, les gèrent et les habitent sont réunis. Elles sont illustrées de portraits réalisés par Jochen Gerner.
Les visiteurs du pavillon sont également invités à contribuer à un inventaire des lieux infinis répartis dans le monde dans la salle de droite. Pour leur permettre de renseigner des fiches mises à leur disposition, les commissaires ont identifié certains traits caractéristiques d’un Lieu Infini :

Un lieu qui réveille un délaissé
Un lieu inspirant mais non reproductible
Un lieu d’accueil, de refuge, de solidarité
Un lieu de travail, de vie, de fête
Un lieu qui explore des gouvernances collectives
Un lieu qui cultive l’inattendu
Un lieu sans obligation de consommer
Un lieu avec de la hauteur sous plafond
Un lieu fragile et puissant à la fois

Dans la toute dernière salle, un atelier a été aménagé dans lequel les dix lieux invités interviendront régulièrement à tour de rôle ou collectivement, durant les six mois de l’exposition. Le Pavillon est alors activé et se transforme en espace d’expérimentation, de travail et de conception collective.

L’équipe
Encore Heureux
Nicola Delon, Julien Choppin et Sébastien Eymard

Les Lieux Infinis
L’Hôtel Pasteur (Rennes)
Le Centquatre-Paris (Paris)
Le Tri Postal (Avignon)
Les Grands Voisins (Paris)
Le 6B (Saint-Denis)
La Convention (Auch)
La Friche la Belle de Mai (Marseille)
Les Ateliers Médicis (Clichy-sous-Bois-Montfermeil)
La Ferme du Bonheur (Nanterre)
La Grande Halle (Colombelles)

Les ministres et l’Institut français remercient l’ensemble des partenaires qui ont souhaité s’engager pour la réalisation du Pavillon français de la Biennale internationale d’architecture de Venise.
Ils expriment tout particulièrement leur gratitude au Fonds de dotation Emerige et à la SNCF pour leur engagement exceptionnel et déterminant. Ils tiennent à saluer le Fonds de dotation Grand Paris Express, le ministère de la Cohésion des Territoires, la Caisse des dépôts, le groupe Quartus, la Fondation Bettencourt Schueller, Plaine Commune et la SEM Plaine Commune, pour leur soutien décisif. Ils saluent l’implication de nombreuses collectivités : ville de Paris, ville de rennes, ville d’Auch, ville de Clichy-sous-Bois, ville de Montfermeil, le Grand Paris Grand Est et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Enfin, ils rendent hommage aux sociétés BTP Consultants, REI Habitat, Paris Batignolles Aménagement, Lumion, Cenomane, APUR, Velum et Ambiance Lumière pour leur généreux engagement.

Publié le 27/05/2018

haut de la page