Foire agricole de Kaboul (AgFair)

Le Ministère afghan de l’agriculture organise et accueille la Foire agricole de Kaboul (AgFair), deux fois par an, dans l’enceinte de la ferme de recherche de Badam Bahr, à la périphérie de la capitale. La foire de printemps est festive et conjugue une tradition locale propre aux paysans Afghans avec la célébration coutumière de « Nowrouz ». Celle d’automne, qui se tient habituellement en octobre, est dédiée à la promotion des produits agricoles et agroalimentaires et à leur accès aux marchés locaux et internationaux.
La dernière foire d’automne a été inaugurée par le Président de la République SE Ashraf Ghani et le Ministre de l’agriculture, de l’irrigation et de l’élevage, SE Assad Zamir, en présence de SE Jean-Michel Marlaud, Ambassadeur de France à Kaboul.
Dans son discours introductif, le Ministre de l’agriculture a souligné que l’effort de productivité consenti par les paysans Afghans, pour ne pas être vain, devait être accompagné d’un effort similaire de promotion de leurs productions, visant à conquérir de nouveaux marchés de consommation et d’exportation. Il a réaffirmé l’engagement du ministère à créer l’environnement technique, économique et institutionnel nécessaire pour restaurer l’autosuffisance alimentaire du pays et développer les exportations des produits Afghans ayant un avantage comparatif réel sur les marchés extérieurs.
Ce thème a été largement repris et développé par le Président Ashraf Ghani qui a par ailleurs souligné le rôle spécifique et la contribution des femmes en agriculture, l’édition d’automne 2015 de l’AgFair coïncidant avec la « journée internationale des femmes en milieu rural » des Nations Unies.
En Afghanistan, le secteur agricole représente selon les années 30 à 50 % du PIB et occupe plus de 80 % de la population active. Il joue un rôle fondamental pour les conditions de vie en zone rurale.
Depuis 2004, 15 concours ont été octroyés par l’Agence Française de Développement (AFD) dans le secteur agricole, pour un montant global de 32 millions d’euros, soit 39% des autorisations d’engagements de l’AFD en Afghanistan. Les projets « on budget » mis en œuvre par le Ministère de l’Agriculture de l’Irrigation et de l’élevage (MAIL) visent à relancer les filières coton, horticulture, pisciculture, apiculture et à appuyer la structuration des coopératives agricoles.
Le programme de Développement rural des montagnes du centre (10 millions d’euros) est mis en œuvre en « off budget » par trois ONG françaises : GERES, Solidarités et MADERA. Son objectif est de répondre aux enjeux de développement des zones montagneuses et isolées des provinces de Bamyan et du Wardak, en intervenant (i) sur la performance des systèmes de production agricole, (ii) sur l’efficacité énergétique dans le domaine de l’habitat et (iii) sur la gestion commune des ressources naturelles rares (pâturages, eau).

Publié le 04/11/2015

haut de la page