Fin de formation d’un officier afghan à l’école de guerre à Paris [fa]

C’est l’histoire d’une réussite, celle d’un jeune officier supérieur de l’armée nationale afghane qui vient de terminer sa scolarité d’un an à l’école de guerre à Paris.

PNG

Sélectionné grâce à sa maîtrise de la langue française, cet officier avait auparavant suivi un cursus complet de formation en France : stage de lieutenant en école d’infanterie, cours des capitaines, école d’état-major.

A l’école de guerre, celui-ci a pu suivre une formation diplômante comprenant de nombreux domaines liés à la stratégie, les opérations interarmées, la géopolitique…

Cette formation lui permet maintenant de prétendre à exercer un commandement d’unité opérationnelle de niveau bataillon et brigade dans un premier temps, puis des responsabilités de haut niveau au sein des états-majors.

Cette réussite est aussi celle de notre coopération bilatérale de défense, axée sur la formation des élites, qui représente une contribution essentielle de la France au profit de l’armée afghane, permettant de promouvoir le renforcement de la structure étatique et de contribuer à renforcer la stabilité du pays dans le cadre de la lutte anti-terroriste.

Publié le 07/07/2019

haut de la page