Déplacement de l’ambassadeur de France à Djalalabad (1/7). [fa]

Visite de la ferme expérimentale aménagée en proche banlieue de Djalalabad par le directeur général du Secrétariat du Conseil des ministres, M. Nasrullah Arsalai.

Cette visite faisait partie du programme de déplacement de l’ambassadeur François Richier à Djalalabad et dans la province du Nangarhar (21-23 février 2017), à l’invitation du directeur général du Secrétariat du Conseil des ministres, M. Nasrullah Arsalai,

JPEG

La province du Nangarhar est un ilot de soleil situé à moins de trois heures de l’hiver kabouli. Ses conditions climatiques exceptionnelles représentent un potentiel de développement économique dans le domaine agricole.

A 150 kilomètres au sud de Kaboul, le Nangarhar jouit grâce à la différence d’altitude vis-à-vis de Kaboul et à sa situation géographique d’un microclimat unique. Conscient des enjeux que représente le secteur agricole dans un pays où 60% de la population active et 30 % du produit intérieur brut dépendent des revenus agricoles, M. Arsalai a conçu aux abords de la capitale provinciale une ferme expérimentale et biologique dans laquelle il produit des agrumes (pamplemousse, oranges amères) et des fleurs. Des expérimentations sur les cultures sous serres sont également réalisées.

JPEG

Suite à cette visite, l’ambassade de France en Afghanistan souhaite poursuivre et approfondir ses actions de coopération dans le domaine agricole dans la province. Le bureau de la coopération française du ministère de l’Agriculture, de l’Irrigation et de l’Elevage (FCO MAIL) est pleinement engagé pour le développement du secteur primaire afghan, premier employeur du pays.

JPEG

Publié le 05/03/2017

haut de la page