Coup de projecteur sur le film « Harat », de Sepideh Farsi. [fa]

Le « Coup de projecteur » de la semaine concerne un film documentaire consacré à l’Afghanistan :

« HARAT » de Sepideh Farsi

Cette semaine, nous vous proposons un film documentaire franco-irano-afghan de la réalisatrice iranienne Sepideh Farsi : « Harat », c’est l’histoire d’une petite fille qui accompagne sa mère (la réalisatrice, elle-même) en Iran, où elles retrouvent le grand-père avant de continuer leur voyage, à trois, jusqu’en Afghanistan. Pourquoi l’Afghanistan ? Parce que ce pays est, dans cette famille, une contrée rêvée depuis que l’arrière-grand-père l’a quitté pour aller s’installer en Iran …

JPEG

Filmant sa fille et son père, à la façon du reportage, Sepideh Farsi se retrouve filmée à son tour par la petite fille de 8 ans, qui utilise une caméra de poche. Les deux visions, celles de la mère et de la fille, se mêlent alors pour composer un carnet de voyage visuel où les souvenirs familiaux occupent une place importante, notamment lorsque nos trois voyageurs rencontrent pour la première fois des parents éloignés, dans ce « pays des ancêtres » dont les paysages sont mis en valeur, élargissant ainsi l’horizon des protagonistes.

JPEG

La Résidence de France a eu le plaisir de projeter« Harat », le 18 mai dernier, en présence de Sepideh Farsi.

On soulignera également que ce reportage de la réalisatrice franco-iranienne, distingué en 2007 au Festival de Florence, a été projeté dans des festivals prestigieux à de multiples reprises :
-  Festival du Film de Locarno : août 2007,
-  Festival dei Popoli de Florence : Prix du meilleur film documentaire / novembre 2007,
-  Festival Sguardi Altrove de Milan : mars 2008,
-  Frauen FilmFestival de Cologne : avril 2008,
-  Tekfestival de Rome : May 2008

JPEG - 27.7 ko
Sepideh FARSI / © JPost

Pour en savoir plus :

http://www.lecinemadesepidehfarsi.c...

Publié le 25/05/2016

haut de la page