Concert de l’ensemble "Souffle Nomade - Trio d’Argent" [fa]

Dans le cadre de ses programmes culturels hors les murs, l’Institut français d’Afghanistan a accueilli l’ensemble "Souffle Nomade - Trio d’Argent" à Kaboul qui a donné un concert à la résidence de France jeudi 3 décembre.

Du 27 novembre au 2 décembre, les trois flûtistes français ont donné des master class aux élèves de l’Institut National Afghan de Musique (ANIM), programme clôturé par un concert suivi d’une longue rencontre avec les étudiants curieux de ce nouveau style musical et des instruments inconnus pour eux dont les flûtes Peuhls du Sénégal, flûte chinoise et flûte basse.

JPEG

Le 3 décembre, une rencontre avec douze musiciens de musique traditionnelle afghans a également permis au Trio d’Argent d’échanger longuement sur la culture afghane et ses courants musicaux.

En parallèle, les musiciens français ont pu répéter quotidiennement avec trois professeurs de l’ANIM, maîtres de musique traditionnelle indienne, Mme Murchana Adhikary – sitar, M. Abhishek Adhikary – sitar et M. Madhurjya Barthakur – tabla ; Des répétitions qui leur ont permis de recréer une composition de François Daudin Clavaud "Tahara, Girafe d’Égypte".

Ce programme riche d’échanges a été couronné par un concert à la résidence de France le 3 décembre 2015 ; une invitation au voyage d’un souffle qui dessine l’indicible, une musique qui aura su éveiller chaque parcelle de nomadisme qui sommeille en nous ; une douce traversée des Amériques au Japon en passant par l’Inde et le désert d’Égypte qui aura fait rêver le public afghan et international.

JPEG

Le 4 décembre, le Trio d’Argent s’envolait vers la France, portant l’espoir de pouvoir revenir en 2016 pour de nouveaux programmes d’échanges avec les musiciens afghans.

Publié le 06/12/2015

haut de la page