Attentat du 28 janvier à Kaboul : décès de Mme Barmaki

La France a appris avec émotion le décès dans un attentat à Kaboul d’un nombre élevé de citoyens afghans. Parmi eux se trouvaient Mme Hamida Barmaki, commissaire chargée des droits de l’enfant à la Commission afghane indépendante des Droits de l’Homme, ainsi que son mari et leurs quatre enfants.

L’ambassade de France exprime à la Commission afghane indépendante des Droits de l’Homme et au peuple afghan ses condoléances et sa pleine solidarité en ce moment tragique.

Elle exprime ses condoléances aux familles de toutes les victimes innocentes de cet attentat.

Le ministère français des Affaires étrangères et européennes, par la bouche de son porte-parole, a immédiatement condamné l’attentat et rendu hommage à Mme Barmaki et à son action en faveur des droits de l’Homme. Lire la déclaration.

Publié le 01/02/2011

haut de la page