Afghanistan : le CSNU salue les récents progrès accomplis sur le chemin de la paix [fa]

Adoption de la résolution concernant les accords du gouvernement américain avec d’une part le gouvernement afghan, d’autre part les Taliban
Explication de vote de Mme Anne Gueguen, représentante permanente adjointe de la France auprès des Nations unies
Conseil de sécurité – 10 mars 2020

JPEG

"Monsieur le Président,

La France salue l’adoption à l’unanimité de la résolution 2513. Ce texte salue les récents progrès accomplis sur le chemin de la paix en Afghanistan. La priorité est désormais la mise en œuvre des engagements pris par les différentes parties.

Les négociations inter-afghanes doivent maintenant démarrer au plus vite. La France continuera de soutenir l’Afghanistan dans la recherche d’une paix durable. Cela doit se traduire par la pleine mise en œuvre des engagements pris par les Taliban en matière de réduction de la violence et de lutte contre le terrorisme mais aussi, et c’est essentiel, par la préservation et la consolidation des acquis depuis 2001 en matière de démocratie, d’Etat de droit et de respect des droits humains, notamment les droits des femmes et des personnes appartenant à des minorités, comme la résolution que nous venons d’adopter le rappelle.

A cette fin, il est indispensable d’assurer une représentation inclusive aux pourparlers inter-afghans, qui garantisse la participation des femmes. Il ne peut en effet y avoir de paix durable si la moitié de la population n’est pas représentée à la table des négociations. J’aimerais à cet égard saluer l’initiative des représentantes permanentes de l’Afghanistan, Adela Raz, et du Royaume-Uni, Karen Pierce, de créer un groupe des amis des femmes en Afghanistan qui s’est réuni ce matin pour rappeler le rôle essentiel des femmes dans le processus de paix, conformément à l’agenda « Femmes, Paix et Sécurité » dont nous célébrerons le vingtième anniversaire cette année. La participation des femmes doit être effective et cela, de part et d’autre de la table des négociations, sur l’ensemble des sujets traités.

Enfin, le concept de « processus de paix dirigé par les Afghans » demeure plus que jamais valable et la communauté internationale doit se tenir prête à soutenir les efforts afghans en ce sens. La France y prendra sa part et appelle tous les pays de la région à soutenir activement et sans ambigüité la stabilisation de l’Afghanistan et à contribuer à l’établissement d’une paix durable dans ce pays. J’aimerais pour conclure saluer ici le rôle essentiel de la MANUA et des Nations unies en Afghanistan.

Je vous remercie."

Publié le 07/09/2020

haut de la page