Proposition de pourparlers de paix sans conditions [fa]

La proposition de pourparlers de paix inconditionnels qui a été faite, par le président Ashraf Ghani aux taliban, à l’occasion de la deuxième conférence du processus de Kaboul du 28 février, est une évolution positive. Aux côtés des pays et organisations internationales qui participent au processus de Kaboul, la France soutient cette offre de paix, qui propose aux taliban une reconnaissance en tant que force politique. Nous rappelons par ailleurs notre exigence que les taliban renoncent à toute violence.

La France salue les efforts entrepris par les autorités afghanes pour établir un large consensus national soutenant l’offre de paix. Elle les encourage à poursuivre dans cette voie, notamment en favorisant la cohésion du Gouvernement d’unité nationale et en combattant les tentations de repli communautaire ou ethnique.

La France incite également tous les partenaires internationaux de l’Afghanistan, notamment les pays voisins, à appuyer et à faciliter ce processus de paix inclusif.

Enfin, la France se réjouit des engagements qui ont été pris hier par l’ensemble des pays voisins de l’Afghanistan, ainsi que par les autres partenaires internationaux, pour une coopération accrue avec les autorités afghanes afin de combattre les fléaux communs du terrorisme international et de la criminalité organisée transnationale.

Publié le 02/04/2018

haut de la page