Afghanistan - Débat général sous le point 10 de l’ordre du jour - Intervention de la France [fa]

JPEG

46ème session du Conseil des droits de l’Homme - Débat général sous le point 10 de l’ordre du jour - Intervention de la France - Genève, 22 mars 2021

Madame la Présidente,

La France s’associe à la déclaration de l’UE et aux interventions qui ont déjà été prononcées sous ce point de l’ordre du jour.

L’assistance technique et de renforcement de capacités apportée par le Haut-Commissariat aux droits de l’Homme (HCDH) permet d’accompagner les Etats dans la mise en œuvre de leurs obligations en matière de droits de l’Homme et demeure essentielle.

Nous saluons ainsi le rapport de la Haute-Commissaire sur l’assistance technique apportée à l’Afghanistan, présenté lors de cette session. Nous partageons ses préoccupations s’agissant de la situation des civils. Nous nous joignons à ses recommandations pour promouvoir les droits des femmes et éradiquer toutes les formes de violences qui sont faites à ces dernières. Nous appelons aussi les autorités afghanes à lutter de manière effective contre l’impunité des auteurs de violations graves des droits de l’Homme et du droit international humanitaire.

( …)

Nous appelons enfin le HCDH à prendre davantage en compte les compétences linguistiques dans sa politique de recrutement de son personnel. Le HCDH doit pouvoir communiquer dans toutes les langues de travail des Nations Unies, s’il veut être pleinement en mesure de coopérer efficacement avec les bénéficiaires de l’assistance technique.

Je vous remercie.

Voir : https://onu-geneve.delegfrance.org/Debat-general-sous-le-point-10-de-l-ordre-du-jour

Publié le 01/04/2021

haut de la page