Afghanistan - Bombardement sur l’hôpital de Médecins sans frontières à Kunduz (5 octobre 2015) [fa]

Le ministre Laurent Fabius a appelé ce lundi le président de Médecins sans frontières France, Mego Terzian, pour lui faire part de sa solidarité et de ses condoléances à la suite du bombardement de l’hôpital de Kunduz samedi 3 octobre.

Il a exprimé le souhait que toute la lumière soit faite sur les circonstances de ce drame qui a coûté la vie à dix-neuf personnes, dont neuf membres de MSF.

Publié le 06/10/2015

haut de la page