9 mai : Journée de l’Europe [fa]

« L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d’abord une solidarité de fait » - Robert Shuman

Chaque année, le 9 mai, la Journée de l’Europe célèbre la paix et l’unité en Europe

Il s’agit de la date anniversaire de la « déclaration Schuman » : https://europa.eu/european-union/about-eu/symbols/europe-day/schuman-declaration_fr

Ce jour-là, en 1950, Robert Schuman, alors ministre français des Affaires étrangères, prononce dans le salon de l’Horloge du Quai d’Orsay – l’Hôtel du Ministre des Affaires étrangères – un discours historique dans lequel il propose une nouvelle forme de coopération politique pour l’Europe, qui rendrait impensable toute guerre entre les nations du continent.

Ce discours est considéré comme le texte fondateur de la construction européenne.

Robert Schuman y propose ainsi la création d’une organisation chargée de mettre en commun les productions française et allemande de charbon et d’acier. Ce texte débouche sur la signature, le 18 avril 1951 du traité de Paris, qui fonde la "Communauté européenne du charbon et de l’acier" entre six États européens (France, Allemagne, Italie, Belgique, Pays-Bas et Luxembourg).

En créant la Communauté économique européenne (CEE) et la Communauté européenne de l’énergie atomique (Euratom) le 25 mars 1957 à Rome, les pères fondateurs de l’UE ont jeté les bases de quelque chose de plus grand : une union sans cesse plus étroite qui lie les peuples d’Europe dans la paix, la prospérité et la solidarité grâce aux quatre libertés – la libre circulation des personnes, des biens, des services et des capitaux. Ces traités ont apporté la paix, la prospérité et la sécurité à des millions de personnes en Europe.

Célébrations à New York

Le samedi 9 mai 2020, l’Empire State Building se parera de bleu et jaune pour célébrer l’Europe, ses citoyens, ses valeurs et sa culture.

Cette année et dans le contexte du Covid-19, cette journée sera l’occasion de mettre en avant la solidarité européenne et l’illumination de l’Empire State Building des couleurs européennes permettra d’envoyer un message de soutien à toutes celles et ceux qui sont en première ligne dans la lutte contre cette pandémie.

Après la Belgique au mois de février, l’Estonie, la France et l’Allemagne assumeront successivement de mai à juillet, la présidence du Conseil de sécurité.

Ce "printemps européen" sera l’occasion de démontrer les valeurs qui sous-tendent l’Union européenne et les Nations unies.

Un printemps européen au Conseil de sécurité

Après la Belgique au mois de février, l’Estonie, la France et l’Allemagne assumeront successivement de mai à juillet, la présidence du Conseil de sécurité.

Ce "printemps européen" sera l’occasion de démontrer les valeurs qui sous-tendent l’Union européenne et les Nations unies.

Publié le 10/05/2020

haut de la page